Se réconcilier avec le sommeil


Sommeil : éléments perturbateurs et conséquences


 

La durée moyenne du sommeil d'un adulte est de 7h30 par nuit mais chacun à son propre rythme. 
On distingue les courts dormeurs : 5h30 de sommeil par nuit, et les longs dormeurs : 9h30 de sommeil par nuit.
 Le but est de trouver et de respecter son rythme.


 

Le sommeil est fragile et les facteurs pouvant troubler le repos sont nombreux : le stress, les contrariétés, l'activité physique avant de se coucher, l'alimentation...



 

Or, la fatigue influence directement nos comportements : dégradation des relations professionnelles et familiales, baisse d'énergie, de la concentration et de la vigilance sont autant de symptômes résultat du manque sommeil. Et de nombreuses personnes voient leur travail perturbé par un manque de sommeil.



 

 

La sophrologie ou comment lâcher prise

 

La pratique de la sophrologie peut s'avérer très utile pour accompagner les personnes ayant des problèmes de sommeil. 


 

Elle permet de :


 

- Évacuer les tensions :

La sophrologie encourage l'écoute de soi. Une fois les tensions psychiques ou corporelles repérées, il est possible de les évacuer par des mouvements de "contracté-relâchée" par exemple...


 

- Détendre les muscles :

L'endormissement s'accompagne d'une baisse du tonus musculaire. Les exercices de respiration et d'autosuggestion vont donc favoriser le repos.


 

 - Diminuer le débit des pensées et la rumination mentale.

 

- Se relaxer entièrement :

Les techniques de respiration et de visualisation d'images positives laissent place au bien-être et au calme. Progressivement, la personne devient autonome et peut se détendre rapidement.